Guide des menstruations zéro déchet

Pour écrire cet article, j’ai voulu mieux comprendre comment les autres personnes gèrent leurs menstruations. J’ai donc réalisé un sondage proposent 6 choix, que j’ai partagé sur Instagram et sur Facebook.

Quelles protections utilisent les personnes menstruées?

Étant donné que le sondage a également été publié sur les groupes Végane Montréal et Zéro déchet Montréal. Les résultats ne sont pas optimaux car il ne s’agit pas de la population globale, mais on en apprend déjà beaucoup!

Sur plus de 200 personnes, près de la moitié utilisent la coupe menstruelle (cup). Viennent ensuite les serviettes hygiéniques lavables pour environ 30 % des répondantes.

En recoupant les noms, on se rend compte que parmi les participantes, celles qui utilisent les tampons ou les serviettes hygiéniques jetables le font en complément de la coupe menstruelle (ou, dans une moindre mesure, de la culotte menstruelle). Ces deux solutions jetables restent donc un choix facile et qui peut dépanner, en cas de voyage par exemple.

Total: 379 réponses au 1er septembre 2018 (plusieurs réponses possibles par personnes).

Sondage sur les protections menstruelles utilisées

La coupe menstruelle (cup)

La coupe menstruelle (ou cup) est une solution écologique car elle est réutilisable pendant plus de 10 ans si on en prend soin.

Quelques informations à savoir : la coupe est généralement faite de silicone chirurgicale (j’en ai également vu en caoutchouc naturel) et prévient donc le développement de germes ou bactéries. Elle n’a pas d’odeur et ne dérègle pas la flore vaginale. Cependant, étant une solution interne, elle ne prévient pas du choc toxique, il est donc important de bien l’entretenir.

Comment l’utiliser?

J’ai investi dans une coupe menstruelle en 2015 (je n’ai plus la marque). Elle s’insère comme un tampon. Les premiers cycles ont été moins faciles que je ne l’imaginais : il faut “prendre le coup” pour l’insérer et qu’elle fasse son effet de succion, sans quoi des fuites peuvent arriver. Je recommande de consulter des tutoriels vidéos pour voir la technique d’insertion et de prévoir un protège-slip, au début au moins, pour prévoir/minimiser les dégâts. 😉

Il faut la faire tremper dans de l’eau bouillante au début et à la fin du cycle afin de la stériliser. La coupe est à retirer et rincer matin et soir (ou plus si vous en ressentez le besoin).

Coupe menstruelle

Quels sont ses avantages?

Une fois insérée, on ne sent pas la coupe! On peut continuer sa journée, aller dans l’eau, au sport (attention à certaines positions de yoga ou à la gym qui pourraient retirer l’effet de succion).

Exemples de marques

Diva Cup, Moon Cup en silicone chirurgicale

Keeper en caoutchouc naturel

La culotte en période de règles

La culotte de règles remplace toutes les protections, en incluant une pellicule absorbante directement dans des sous-vêtements! Il est aussi possible de les utiliser au sport pour les fuites ou la transpiration. 😉

L’avis de Chloé, qui a répondu au sondage et utilise des culottes menstruelles:

« Thinx depuis plusieurs mois c’est le top! Confortable, aucune odeur, pas de risque de choc toxique, matières bio, lavable. Après avoir testé les tampons, les serviettes hygiéniques lavables et la cup, c’est ce que je préfère. Je garde ma cup que j’utilise juste quand je veux me baigner. »

Culotte menstruelle Mme L'Ovary

Comment l’utiliser?

L’utilisation est la plus simple possible: il suffit de l’enfiler à la place de son sous-vêtement habituel! ☺️ Il faut la rincer après utilisation, puis la laver à froid à la machine ou à la main et la laisser sécher à l’air libre.

À l’utilisation, j’ai différents échos et c’est à chaque personne d’essayer et choisir sa protection et les marques qui lui conviennent : certaines personnes trouvent le tissu peu agréable, ont une sensation humide en la remettant (après être allée aux toilettes), ont des odeurs qui se développent au fil des mois… et d’autres n’ont rien de cela.

UPDATE : J’ai pu essayer un modèle de jour grâce à Mme L’Ovary. Leur culotte diffère des culottes menstruelles régulières : celle-ci possède une protection minimale, puis on ajoute des “inserts” à la culotte. J’ai adoré le principe car avec une culotte, j’ai pu être protégée à 3 reprises (2 nuits et 1 jour)! Simplement porter une culotte durant ses menstruations est vraiment quelque chose qui me convient : pas de serviette qui bouge, pas de coupe menstruelle qui perd son effet ventouse et je peux pratiquer mes activités de la même manière que le reste du mois. Simple d’utilisation, confortable, sans odeur, c’est un gros “win” de mon côté 💚

Profitez d’un rabais de 10$ sur votre prochain achat Mme L’Ovary (lien affilié).

Quels sont ses avantages?

Elles sont souvent noires et on ne voit donc pas vraiment le sang. On peut l’utiliser seule ou en complément d’une coupe menstruelle ou d’un tampon pour une protection maximale. Les modèles les plus absorbants de culotte menstruelle pourraient contenir jusqu’à 2,5 tampons!

Exemples de marques

Mme L’ovary

Thinx

Knix

MarieFil

La serviette hygiénique lavable

La serviette hygiénique lavable permet d’avoir la facilité d’une serviette tout en étant réutilisable pendant environ 10 ans si on en prend soin. Elles sont généralement faites de chanvre, de bambou ou de coton. Il est préférable d’aller vers du coton biologique (idéalement certifié GOTS) et d’éviter les matières synthétiques comme le polyester.

Comment l’utiliser?

J’ai acheté 6 serviettes jetables de Öko Créations: 2 grandes pour la nuit, 2 moyennes et 2 petites. Elles ont ensuite été rejointes par une moyenne supplémentaire lors de mon voyage à Vancouver.

Je les utilise seules, mais il est possible d’en utiliser en complément d’une coupe menstruelle ou d’un tampon. L’utilisation est très simple. Après le lavage, les serviettes peuvent être conservées dans un petit sac pour les garder propres et être utilisées lors du prochain cycle. Il existe plusieurs formats et plusieurs absorptions.

Il faut mettre sa serviette à tremper dans l’eau après utilisation et changer l’eau chaque jour jusqu’à la prochaine machine. Elles sont à laver à la machine ou à la main, à froid, et les faire sécher au soleil aura une fonction détachante. J’ai lu que si elles ressortent tâchées, il est possible de les laver à chaud avec du percarbonate de sodium, mais je n’ai pas essayé!

Serviettes hygiéniques lavables

Quels sont ses avantages?

Étant donné qu’il s’agit d’une solution externe, pas de risque de choc toxique! Elles sont aussi super confortables: les serviettes jetables sont souvent irritantes, malodorantes et gardent le sang en surface. Trois problèmes résolus par la serviette lavable! Elles sont très douces et absorbent bien. Par contre, je les trouve plus épaisses, un point à prendre en compte si vous avez des règles abondantes et souhaitez porter des vêtements serrés. ☺️

Si vous n’aimez pas particulièrement la vue du sang, certaines marques offrent des modèles à motifs ou noirs, même du côté intérieur! Les serviettes sont également conçues pour se replier sur elles-mêmes grâce au système de pressions.

Exemples de marques

Öko créations

Lotus de Omaïki

MarieFil

Hannahpad

Et si on veut continuer les tampons et serviettes hygiéniques jetables?

Tout d’abord, il est bon de rappeler qu’un tampon ou une serviette hygiénique jetable met entre 300 et 500 ans à se décomposer. Cela devrait donc idéalement rester une solution de “rechange” lorsqu’une autre technique est impossible à utiliser ou difficile.

Les tampons et serviettes jetables sont généralement en rayonne (dérivé de la viscose, auparavant végétale mais maintenant souvent artificielle) et coton. Le coton biologique est plus écologique (moins d’eau et de pesticides); les agents de blanchiment sont à éviter. Il serait également préférable d’en acheter sans l’applicateur en plastique. S’il vous en faut un, il existe DAME, un applicateur réutilisable en silicone en campagne de sociofinancement. 😉

Exemples de marques

Veeda

Natracare

Organyc

Lili Pads

Thinx

Easy

Comparatif des protections hygiéniques


Prix*Durée de vieFacilité d’utilisationConfortEsthétismeÉcologie
Serviette hygiénique jetable72$ (Natracare)1 utilisationUtilisation unique donc facilement changeable et jetable (Toilettes publiques, voyage…)Souvent irritantes et peu respectueuses de la florePlusieurs tailles
Assez épaisses et rigides, parfois visibles
Chimique
Décomposition en 300 à 500 ans
Doublement emballées
Serviette hygiénique lavable100$ pour 10 (Omaiki)5 à 10 ansSe replie sur elle-même une fois utilisée pour être rangée facilementTrès doucesPlusieurs tailles
Plus souples que les jetables,  parfois plus épaisses
Il semblerait qu’à la fin de sa vie, la serviette aille à la poubelle. Prometteur : un centre italien a commencé à les recycler.
Tampon90$ (Veeda)1 utilisationUtilisation unique donc facilement changeable et jetable (toilettes publiques, voyage…)Imperceptible
Permet de faire du sport ou aller dans l’eau
Seule la ficelle peut être visibleChimique
Décomposition en 300 à 500 ans
Doublement emballés
Souvent un applicateur en plastique
Coupe35$ (Divacup)De 5 à plus de 10 ansCoup de main à prendre
S’insère et se retire facilement
Se nettoie facilement
Possibilité de fuites les premiers cycles
Imperceptible
Permet de faire du sport ou aller dans l’eau
InvisibleGénéralement en silicone chirurgical (procédé chimique)
Recyclable dans certains centres
Culotte
150$ (5 à 30$ chez Thinx, avec un lavage)Entre 2 et 7 ans suivant les marquesRien à faire ou penser!Confortable comme un sous-vêtement régulierRessemble à un sous-vêtement classique
Plusieurs formes disponibles
De plus en plus travaillées (broderies)
Contient souvent du polyester, du nylon, de l’élasthanne…
Non recyclable ou compostable

*Calculé sur une utilisation d’un an, à raison de 13 cycles de 5 jours, en utilisant seulement 1 type de protection.

Mon avis 😱

Au fil du temps, je me suis délaissée de la coupe menstruelle pour favoriser une protection externe (qui prévient donc du choc toxique) en choisissant les serviettes hygiéniques lavables.

Après 3 ans, je n’étais plus habituée à voir mon sang hors d’un réceptacle. 😛 Je me sens plus à l’aise car je n’ai pas le stress de savoir si je l’ai bien mise et les serviettes sont super agréables. Je continue de l’utiliser si je vais au sport au début de mes règles ou si je vais dans l’eau.

L’important est de choisir une protection qui nous convient et d’oser en essayer d’autres! Je mettrais d’ailleurs l’article à jour lorsque j’aurais pu tester des culottes menstruelles. Je vais les essayer pendant la nuit!

Et vous, quelles protections favorisez-vous? 🤗

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *